Thierry Marichal: «Il y en aura pour tout le monde à l’Arctic Race»





ENGENES, 8/08/2017 – Les coureurs de l’équipe WB-Veranclassic-Aqua Protect sont à pied d’œuvre dans le Comté de Troms, en Norvège d’où partira jeudi l’édition 2017 de l’Arctic Race of Norway. L’épreuve née en 2013 se déroule en quatre étapes en ligne dans le Nord du pays scandinave . Elle est organisée par la société Amaury Sport Organisation (ASO). Les équipes sont composées de six coureurs seulement, ce qui offre un contexte particulier au peloton.

Thierry Marichal, directeur sportif. «Il y en aura pour tout le monde à l’Arctic Race of Norway. On peut envisager un sprint, voire deux, en début d’épreuve. Les arrivées des deux dernières arrivées seront par contre plus ouvertes, davantage propices aux attaquants et aux grimpeurs. Les équipes sont limitées à six coureurs, ce qui rend difficile le contrôle de la course. Il faudra donc être vigilants et ne pas laisser sortir des groupes trop importants sans un représentant de l’équipe. Roy Jans sera notre sprinter. Il est dans une bonne passe depuis le mois de juillet et il est conscient que la période actuelle est très importante pour lui. Il est très motivé. Olivier Pardini a, quant à lui, laissé une excellente impression samedi dernier à Dwars door Het Hageland où il a été très actif et où il s’est classé 4e. Alex Kirsch a connu récemment des problèmes de dos et nous verrons comment il aura récupéré. Lawrence Naesen est dans une période un peu moins faste mais le garçon a le potentiel qu'on lui connaît. Même constat pour Christophe Masson alors que Sébastien Delfosse doit profiter de l’occasion pour se remettre en évidence. Nous sommes en Norvège avec des coureurs motivés et des opportunités à prendre.»

Sélection pour l’Arctic Race of Norway


Nos podiums cette saison